e Moulin Rouge
Le fameux Moulin Rouge, fondé par Joseph Oller et ses associés, Zidler et Renard en 1889, remplaça le bal de la "Reine Blanche".
L'ancien boucher Zidler eut la lumineuse idée de produire dans son bal quelques demoiselles de quartier qui s'adonnaient en privé à leur sport favori, un quadrille déchaîné (dit "quadrille naturaliste") qui deviendra mondialement connu sous le nom de "French Cancan".
Le Moulin Rouge vers 1889.
L'orchestre est dissimulé dans l'éléphant. Le fils Mabille, qui le dirige, est debout devant le piano, au pied de la scène.
Il avait réuni sur son plateau décoré par Willette une certaine Grille d'Egoût, qui devait son nom à l'écartement exceptionnel de ses dents, Nini-Patte-en-l'air, la Môme Fromage, la Sauterelle, la Cascadeuse, la Guigue, Etoile Filante, Arc-en-Ciel, Rayon d'Or, Clair de Lune, Violette, Pâquerette, Camélia (dite "trompe la mort"), Cri-Cri (qui mourut dans un grand écart, la Goulue, Jane Avril (dite "Mélinite"). Seul un homme leur disputait la vedette, le long Valentin qui n'avaiot pas volé son surnom de "Désossé". Ce monument mondialement connu fut superbement illustré par l'un de ses clients les plus assidus, le peintre Toulouse-Lautrec.

Avec le temps, le Moulin Rouge gagna en réputation.S'y pressaient désormais, le soir, aristocrates et bourgeois.

Le succès aidant, le décor à nouveau changea. Un hall immense fut construit pour accueillir les clients, dans lequel débouchait un escalier vertinigineux tendu de velours rouge.

Mais entre les deux guerres, le Moulin Rouge changea de vocation avec Pathé qui le transforma en salle de cinéma. Le succès resta le même.
Dans les années 30; Pathé fut obligé de vendre. Il fallut attendre les années 60 pour que le Moulin Rouge retrouve enfin sa vocation d'origine dans un décor entièrement renouvelé